Cheveux : j'ai arrêté la chaleur et les colorations !

10:21


Mon but n'est pas forcément d'avoir les cheveux de Princesse Raiponce, on est d'accord. Mais mon rêve de toujours est d'avoir des cheveux jusque sous la poitrine. Moi, avec mes cheveux fins, clairsemés et sauvagement attaqués à grands coups de décoloration / coloration et fragilisés par de nombreuses poses d'extensions. Le 1er juillet 2015 j'ai dit "stop". Bilan 1 an après.

Je reviens de loin

Je ne vais pas vous faire 3 paragraphes là-dessus, car ce n'est pas le but. Tout ce que vous devez retenir, c'est que depuis que je suis gosse j'ai les cheveux hyper fins et leur longueur maximale (la plus longue de tous les temps !) était sous les épaules

Par la suite je les ai achevés avec des colorations noires pour les décolorer en blond platine 3 jours après, et ce plusieurs fois par mois, si bien qu'un jour ma frange est tombée dans le lavabo (véridique). Puis je suis restée très longtemps blonde platine et ai posé toutes sortes d'extensions (kératine, tissages, etc.). 

Bref, la cata : ils étaient ternes, fatigués, fragilisés au maximum.


A gauche en 2010, tempes rasées, crêpés pour les faire tenir en crête, la frange n'avait tout juste pas encore cassé. 
A droite : crêpés au maximum, décolorés et bouclés par-dessus de la laque. Magnifique mélange, n'est-ce pas ?

Mon fameux gris, que j'aimais, mais... Mes cheveux étaient aussi fris qu'un nugget dans une friteuse...


1er juillet 2015

J'ai passé cette journée avec mes 2 merveilleuses Princesses : Eileen et Anastassia. Anya venait de se faire les cheveux un peu caramel, et je l'ai trouvé tellement pétillante et vivante avec cette couleur que j'ai eu envie d'essayer. 


Le lendemain j'ai couru chez le coiffeur pour me foncer les cheveux. Puis je me suis dit "Quitte à bien faire, autant les casser le moins possible et ne plus les colorer, ni utiliser de chaleur !". 

Je vous avoue qu'au début ça me semblait insurmontable ! Combien de temps allais-je tenir ? Et si mes cheveux étaient naturellement "moches" et la couleur naturelle ignoble ? 

Les photos


De gauche à droite et haut en bas : juillet, août, septembre & octobre 2015

Voilà, coloration faite, étant donné que j'avais encore mon blond en-dessous elle a beaucoup dégorgé. Je précise également que j'utilise des soins (shampoings, masques, après-shampoings) de marques professionnelles. Ils ne sont pas forcément 100% sans silicone ou autre, mais ça aide déjà beaucoup ! Je sais que j'ai dû utiliser le lisseur 2 fois durant ces 4 mois.

De gauche à droite et haut en bas : novembre, décembre 2015 & janvier, février 2016

C'est en faisant le montage que je vois que, en fait, ils ont quand même bien poussé ! De décembre à février j'ai fait une petite cure d'huile de ricin sur les racines et huile de coco sur les pointes pour les protéger. En faisant ça j'ai vu une considérable différence non pas sur la pousse, mais sur la qualité du cheveu.

Comme j'avais un dégradé trop prononcé à l'avant, j'ai décidé de couper en janvier pour le rattraper au maximum. Non mais oh, déjà que je n'ai pas les cheveux hyper épais, mais si en plus ils ne sont pas à la même longueur, ça ne va pas ! En février j'ai utilisé 1 fois le lisseur pour me faire des boucles.

De gauche à droite et haut en bas : mars, avril, mai et juin 2016

Je pense que c'est à partir de là, soit 8 mois plus tard, que mes cheveux ont recommencé à prendre vie et retrouver leur véritable texture. Je n'utilise plus du tout le lisseur ni le boucleur. Quand au sèche-cheveux, je l'utilise dans des rares occasions, mais avec la température la plus froide et un protecteur de chaleur avant.

En avril 2016, je suis allée faire un gloss. Il n'y a pas d'ammoniaque dedans, du coup ça ne tient que 1 mois et quelques et ça n'abime pas les cheveux. Au contraire, ça leur apporte à nouveau de la brillance.

En juin 2016, ce sont mes cheveux lorsque je les lave et les laisse sécher au naturel.

Le bilan

Au début c'était un défi un peu fou pour moi, qui était accro à mon lisseur. Je pense que le plus dur a été les 3 premiers mois, quand mes cheveux apprenaient à se mettre en place sans que ce soit vraiment au point et que j'avais une mèche rebelle devant le visage, interdite de lisser.

1 an après, je ne pense même plus à mon lisseur ou au boucleur. Alors on est d'accord que, si je veux absolument avoir les cheveux bouclés rapidement, je vais le faire. Mais ça reste très très rare (2 fois par année peut être). Je les coupe d'un peu moins de 1cm tous les 3 mois environ.

Toujours 1 an après, mes cheveux se sont fortifiés, un truc de dingue. Ils prennent une belle forme quand ils sèchent au naturel et je ne les ai jamais eu aussi longs. Alors non, mon but de pousse n'est toujours pas atteint, c'est pourquoi je teste en ce moment les vitamines Hairburst (lien pour avoir 15%). Je vous écris d'ici septembre une petite revue là-dessus.

Mars 2015 VS mars 2016

Fourni par Blogger.